La Lettre des Décideurs Publics Africains – N°58 – 23 mai 2019

Appel à la transformation numérique

Événement phare de la transformation numérique du continent, la 5e édition du « Transform Africa Summit » s’est ouverte le 15 mai 2019 à Kigali, réunissant 4500 participants. “La technologie connecte le monde maintenant mieux qu’avant. L’on a maintenant l’accès au savoir grâce à Internet. Nous sommes des innovateurs, des penseurs et des concepteurs. Nous avons notre propre produit et notre histoire à raconter. Nous sommes à l’ère de l’économie numérique, l’Afrique ne peut se permettre d’être laissée pour compte », s’est enflammé Paul Kagamé, hôte de la manifestation.

Nominations

La RD Congo tient enfin un Premier ministre

Il aura fallu quatre mois, depuis son investiture le 24 janvier dernier, pour que le président de République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, ne désigne enfin un Premier ministre ! C’est à un homme de 74 ans, ancien ministre des Finances sous Mobutu, que le chef de l’Etat a demandé d’incarner le renouveau promis durant la campagne présidentielle.

Le Québec change de responsable Afrique

Le gouvernement du Québec vient de nommer un chargé de mission responsable de l'Afrique. Une fonction qu'il cumulera avec le poste de Sherpa de la francophonie, chargé de représenter le premier ministre du Québec.

Sénégal : malaise à l’inspection générale d’Etat

La nomination du directeur général de l’École nationale d’administration au sein de l'Inspection générale d'Etat (IGE) passe très mal dans ce corps parmi les plus prestigieux du pays. En cause? sa proximité avec le chef de l'Etat.

Un spécialiste des TIC à Grand Bassam

L'ancien chargé des TIC au sein de l’Union Africaine devient le directeur d’exploitation du Village des technologies de l’information et de la biotechnologie, dans la zone franche de Grand Bassam.

Un Africain préside le Fonds mondial contre le sida

Administrateur de la Fondation Rockefeller, de la Fondation Mo Ibrahim, du Center for Global Development et cofondateur de SouthBridge, l'insatiable Donald Kaberuka rajoute une nouvelle corde à son arc en présidant le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

RD Congo : un communiquant à la présidence

Le président congolais Félix Tshisekedi a désigné comme porte-parole un ancien journaliste de Radio France internationale (RFI) et ancien responsable de la Radio onusienne Okapi. Egalement professeur de journalisme à l’université de Lubumbashi, il a déjà travaillé pour le service de presse de Mobutu.

Sénégal : du nouveau dans l’intelligence économique

Une femme succède à Lansana Gagny Sakho, par ailleurs directeur général de l’Office national de l’assainissement du sénégal (ONAS), pour diriger la branche sénégalaise du Centre africain de veille et d’intelligence économique (CAVIE-SN).

Sénégal : des vagues au ministère de l’Economie numérique

La nomination, dans le nouveau gouvernement du Sénégal, d'une nouvelle ministre de l’Economie numérique et des télécommunications, également porte-parole du gouvernement, a occasionné quelques remous. Son absence de compétences dans les TIC lui est reprochée.

Gabon : du neuf à la zone économique de Nkok

Après près de 3 ans dans cette fonction, Gabriel Ntougou a quitté le poste d'administrateur général de l’Autorité administrative de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok. Il cède son fauteuil à un proche du chef de l'Etat.

La Phrase de la semaine

  • « Nous sommes confrontés à un déficit de financement pour atteindre les Objectifs de développement durable en Afrique de plus de 600 milliards de dollars par an », selon Stephen Karingi, directeur de la division de l’intégration régionale et du commerce à la Commission économique pour l’Afrique (CEA) de l'ONU. ...

L’interview

  • « La gouvernance publique responsable est irréversible »
    Le directeur général du Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD), Stéphane Monney Mouandjo, a accordé une interview au site Alwhidainfo à l'issue de la dernière conférence des Ecoles nationales d’administration, qui s'est tenue le 6 mars 2018 à Yaoundé au Cameroun.[...]

Infrastructures et énergie dans l’Union africaine

DOCUMENTS

  • Baisse de l’APE de l’UE
    Le Conseil européen s'est dit, le 16 mai dernier, de plus en plus préoccupé par la tendance à la baisse de l'aide publique au développement APD collective de l'UE, qui a diminué pour la deuxième année consécutive. Le Conseil déplore « que l'on s'éloigne toujours plus de l'objectif collectif consistant à consacrer 0,7 % du RNB à l'APD. » De fait, en 2018, l'APD de l'UE a atteint la somme de 74,4 milliards d'euros, ce qui représente 0,47 % du RNB de l'UE. Ce total était inférieur de 731 millions d'euros à celui de 2017, année où le montant exprimé en pourcentage de RNB était également plus élevé puisqu'il était de 0,5 %. Le Conseil réaffirme « le rôle politique de premier plan qu'il joue et son engagement en faveur de l'aide au développement, et rappelle les engagements individuels et collectifs de l'UE et de ses États membres en matière d'APD, énoncés dans le nouveau consensus européen pour le développement. » Le message sera-t-il entendu... […]