La Tunisie entre dans la Comesa

La diplomatie africaine de la Tunisie serait-elle plus performante que la diplomatie africaine du Maroc ? Tunis entre dans le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa), alors que le royaume chérifien frappe sans succès à la porte de la Cedeao.

Réformes en vue à L’ENAM du Burkina

Le nouveau directeur général de l’ENAM, Awalou Ouédraogo, a annoncé la restructuration de l’ENAM dans le but d'en faire " la meilleure école d’administration en Afrique et un centre d’innovation et d’excellence." En savoir plus...

Des drones en appui à l’agriculture

C'est au centre de la Tunisie que ce concrétisera en août une coopération entre le gouvernement tunisien, le pôle Busan Techno Park de Corée du sud, et la BAD, à travers un projet pilote de drones pour l'agriculture. En savoir plus...

Nominations

Du neuf à la Banque mondiale à Brazzaville

La République du Congo compte une nouvelle représentante résidente de la Banque mondiale avec l'arrivée d'une responsable de nationalité ivoirienne, qui a officiellement pris ses fonctions le 16 juillet 2018 à Brazzaville.

La Comesa tient sa secrétaire générale

C'est la première fois qu'une femme prend les commandes du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa), avec la nomination d'une Zambienne, ancienne ministre, au poste de secrétaire générale,

Un président pour la filière hévea de Côte d’Ivoire

Sur un marché en crise avec des cours très bas, l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Cote d'Ivoire (Apromac) s'est dotée d'un nouveau président, qui est à la fois un planteur et un usinier.

Nouvelle tête à la Banque mondiale pour l’Afrique du nord

Le jeu de chaises musicales se poursuit à la Banque mondiale. Nouveau vice-président pour la Région Afrique, Hafez Ghanem, voit déjà occupé son fauteuil de vice-président de la Banque pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).

Le G5 Sahel modifie son commandement

Le commandement de la force du G5 Sahel est sanctionné à la suite l’attaque djihadiste contre le QG de la force antiterroriste, le 29 juin dernier, au Mali. Deux généraux, l'un Mauritanien, l'autre Tchadien, prennent la relève.

Des retours controversés dans l’armée de RDC

Plusieurs nominations à la tête de l'armée congolaise témoignent d'une reprise en main de l'armée par le président Joseph Kabila, alors que se profile l'élection présidentielle du 23 décembre 2018. Dans quel but?

Gabon : un président contesté au Conseil d’Etat

C'est dans un flot de critiques que l'ancien président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) depuis sa création en 2006 vient d'être nommé comme premier président du Conseil d’Etat.

Le nouveau Monsieur Afrique de la Banque mondiale

La Banque mondiale a officialisé le 9 juillet 2018 la nomination du successeur de Makhtar Diop au poste de vice-président pour la Région Afrique. Il devra notamment gérer des engagements supérieurs à 70 milliards de dollars sur le continent.

La Phrase de la semaine

  • « Nous ne devrions pas voir les mots de quatrième révolution industrielle comme une expression effrayante et pour quelque chose qui coûte trop cher (...) Pour l'Afrique, la Chine peut jouer le rôle de miroir avec de petits changements et des investissements massifs dans les infrastructures conduisant à une croissance économique élevée », a assuré KV Kamath, le président de la nouvelle banque de développement des BRICS, lors d'une conférence Johannesburg cette semaine.

L’interview

  • « Accompagner les chantiers de transformation des administrations »
    Rachid Meliani, directeur général de l’École nationale supérieure de l’administration (ENSA) du Maroc développe dans le quotidien Aujourd'hui Le Maroc les différents projets menés dans la formation des hauts fonctionnaires de l’Etat qui accompagnent les grands chantiers de développement et de modernisation de l’administration marocaine. De plus, Rachid Meliani revient sur la création du Réseau africain des écoles de l’administration publique (Rena-Afrique) dont il a été désigné président. Ce réseau regroupe une dizaine de pays africains né en marge du Forum des Nations Unies pour le service public tenu à Marrakech du 21 au 23 juin 2018.

CEA ONU : bilan régional de la mise en oeuvre des ODD

DOCUMENTS

  • Le droit à l’éducation des filles
    Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale sur l'éducation, l'accès limité des filles à l'éducation et les obstacles à l'achèvement d'une scolarité de 12 ans coûtent aux pays entre 15 000 et 30 000 milliards de dollars de perte de productivité et de revenus tout au long de la vie ! Près de 132 millions de filles âgées de six à dix-sept ans ne sont pas scolarisées dans le monde, dont 75% sont des d'adolescentes. En Afrique subsaharienne, notamment, 40 % seulement des filles en moyenne achèvent le premier cycle de l’enseignement secondaire.