Catégorie : Afrique de l’ouest

  • Bénin
  • Burkina Faso
  • Côte d'Ivoire
  • Guinée
  • Guinée
  • Mali
  • Mauritanie
  • Niger
  • Sénégal
  • Togo

Les douaniers avaient rendez-vous à Bangui

Coup double à Bangui. La capitale centrafricaine a abrité le 11 mars 2019 la 22e réunion du comité des experts l’Organisation mondiale des douanes pour l’Afrique occidentale et centrale (OMD-AOC) ainsi que la 24e Conférence des directeurs généraux des douanes des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’UE et les USA à la manœuvre au Sahel

Alors que l'Union européenne décide de renforcer l'efficacité et la coopération régionale des mission de l'UE pour la sécurité au Sahel, les forces militaires américaines mobilisent 2000 soldats venus de 16 pays dans le Sahel pour mener l'opération Flintlock.

ENQUÊTE : Le redressement de la Soguipah s’impose

Après trois décennies passées à la Société Guinéenne des Palmiers à Huile (Soguipah), Mariam Camara, également ministre de l'Agriculture, a cédé son fauteuil de directeur général à Michel Bémy. A lui de redresser cet ancien fleuron de l'agroindustrie guinéenne.

ENQUÊTE : Le redressement de la Soguipah s’impose

Après trois décennies passées à la Société Guinéenne des Palmiers à Huile (Soguipah), Mariam Camara, également ministre de l'Agriculture, a cédé son fauteuil de directeur général à Michel Bémy. A lui de redresser cet ancien fleuron de l'agroindustrie guinéenne.

Mali : des millions d’euros de crédits publics annulés par incompétence

L'affaire fait scandale au Mali. La Banque africaine de développement (BAD) vient d'annuler un financement de 38 millions d'euros pour le Projet d’assainissement de la ville de Bamako (PAVB) à la suite d'un défaut de décaissement du gouvernement du Mali. L'enjeu est pourtant crucial pour la capitale malienne. Selon la BAD, le financement de six autres projets, pour un montant supérieur à 100 millions d'euros, risquent d'être annulés à leur tour si les autorités maliennes ne se manifestent pas.

Sommet de l’UA au Niger : 5 000 emplois crées

Le président de la République Issoufou Mahamadou a visité l’état d’avancement des deux grands chantiers en cours en vue du sommet de l’Union africaine qui se tiendra en juin et juillet prochains au Niger. Et qui ont permis de créer 5 000 emplois pour un total de 305 millions d'euros d'investissements

L’Allemagne, une présence discrète mais efficace en Afrique

Après Berlin en 2015, Nairobi en 2017, le troisième sommet économique Afrique-Allemagne s'est tenu à Accra, les 11 et 12 février 2019. La première puissance économique européenne va lancer un fonds d'un milliard d'euros pour attirer les investisseurs allemands sur le continent africain. Et elle a annoncé la création de 100 000 nouveaux emplois hautement qualifiés d'ici à 2021 sur le continent.

La Phrase de la semaine

  • « La croissance du revenu par habitant en Afrique subsaharienne, prise dans son ensemble, restera inférieure à 1 % jusqu’en 2021 au moins », a déclaré le nouveau président du Groupe de la Banque mondiale l'Américain David Malpass. ...

L’interview

  • « La gouvernance publique responsable est irréversible »
    Le directeur général du Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD), Stéphane Monney Mouandjo, a accordé une interview au site Alwhidainfo à l'issue de la dernière conférence des Ecoles nationales d’administration, qui s'est tenue le 6 mars 2018 à Yaoundé au Cameroun.[...]

L’Afrique à la conquête du numérique

DOCUMENTS

  • Envois records de fonds
    Selon la dernière édition de la note d’information de la Banque mondiale sur les migrations et le développement, les envois de fonds vers les pays à revenu faible et intermédiaire ont atteint un niveau sans précédent en 2018. L'institution multilatérale estime que les envois de fonds officiellement enregistrés vers les pays à revenu faible et intermédiaire ont ainsi atteint 529 milliards de dollars en 2018, soit une progression de 9,6 % par rapport au précédent record de 2017, à 483 milliards de dollars. Les transferts d'argent vers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ont grimpé de 9 % en 2018, à 62 milliards de dollars — une évolution à imputer essentiellement à la progression rapide des transferts vers l’Égypte, d’environ 17 %. Cette dynamique positive devrait perdurer au-delà de 2018, mais à un rythme moins soutenu, autour de 3 % en 2019, freiné par l’essoufflement de l’activité dans la zone euro.Les envois de fonds vers l’Afrique subsaharienne ont grimpé de pratiquement 10 % en 2018, à 46 milliards de dollars, à la faveur des bonnes performances dans les pays à revenu élevé. En part du produit intérieur brut, les Comores se taillent la part du lion, devant la Gambie, le Lesotho, Cabo Verde, le Libéria, le Zimbabwe, le Sénégal, le Togo, le Ghana et le Nigéria […]