Catégorie : Afrique de l’ouest

  • Bénin
  • Burkina Faso
  • Côte d'Ivoire
  • Guinée
  • Guinée
  • Mali
  • Mauritanie
  • Niger
  • Sénégal
  • Togo

Mobilisation d’experts en ODD au Bénin

Le Groupe de recherche et d’études pour le développement durable (Gred) a vu le jour au Bénin le 5 juillet 2018. Son objectif : accompagner la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) dans le pays.

La Cemac s’installe à Malabo

Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), Daniel Ona Ondo, est arrivé le 4 juin dans des locaux provisoires à Malabo, en Guinée-équatoriale.

La Cemac s’installe à Malabo

Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), Daniel Ona Ondo, est arrivé le 4 juin dans des locaux provisoires à Malabo, en Guinée-équatoriale.

Le QG du G5 Sahel déménage à Bamako

Le quartier général de la force du G5 Sahel a déménagé de Sévaré, près de Mopti, pour s'installer à Bamako début octobre. Une réponse à l'attentat de juin dernier qui a frappé le QG? La décision ne fait pas l'unanimité au Mali.

Privatisations annoncées au Togo

Le gouvernement du Togo a décidé de privatiser les deux dernières banques publiques du pays, une opération déjà annulée une première fois, ainsi que de la privatisation partielle de l’opérateur public TogoCom.

La Phrase de la semaine

  • « La banque est corrompue et pourrie jusqu'à la moelle », a lâché l'avocat Terry Motau, dans un rapport, commandé par la Banque centrale sud-africaine, sur la faillite de la première banque mutualiste du pays, VBS Mutual Bank.

L’interview

L’école c’est aussi pour les filles

DOCUMENTS

  • Combattre les pertes de productivité
    La Banque mondiale a développé un nouvel indice du capital humain qui permet de mesurer les pertes de productivité économique subies par les pays qui sous-investissent dans leur population. Ce nouvel indice du capital humain « montre que 56 % des enfants nés aujourd'hui dans le monde seront privés de plus de la moitié de leurs revenus potentiels à l’âge adulte parce que les États ne font pas les investissements nécessaires pour produire une population éduquée, résiliente et bien portante, prête pour le monde du travail de demain », déplore la Banque mondiale.