« Le temps nous dira si la monnaie commune en Afrique de l’Ouest est une chimère », Carlos Lopes, haut représentant de l’Union africaine pour le partenariat avec l’Europe.