Un économiste succède à un autre au poste de directeur du cabinet civil de la Présidence de la République du Tchad.

Nommée en mai 2018, Banata Tchale Sow, première femme tchadienne a occupé ce poste, est remplacée à ce poste le 28 juin, après une année de fonction, à l’ancien ministre des Finances et du Budget,

[restrict]

Abdoulaye Sabre Fadoul (photo). C’est qui a arrêté les sévères mesures d’austérité appliquées au Tchad après la chute des cours de pétrole depuis deux à trois ans. Dans son pays, certains Tchadiens le surnomment « monsieur 16 mesures. » C’est sous son ministère aussi que les recettes fiscales (douanes, impôts et domaines) ont été bancarisées.

Homme de pouvoir, Abdoulaye Sabre Fadoul a occupé plusieurs poste à responsabilités. Outre le ministre des Finances et du Budget entre 2017 et 2018, il a été ministre secrétaire général du gouvernement chargé des relations avec l’Assemblée nationale et des réformes en 2016, ministre secrétaire général du gouvernement de 2013 à 2016, ministre des Postes et des Télécommunications en 2013, ministre de la Justice de 2011 à 2013 et conseiller aux affaires juridiques à la Présidence de la République du Tchad de 2009 à 2011.

Abdoulaye Sabre Fadoul est diplômé de l’Ecole spéciale militaire de Saint Cyr et de l’Ecole d’application de l’arme blindée et cavalerie (EAABC) de Saumur, où il a fini major de la promotion « Etrangers. » Il possède également un doctorat en droit public de l’université Paris V (René Descartes) en France où il a enseigné de 2003 à 2009.

[/restrict]