Louise Cord quitte son poste de directrice pays pour la Banque mondiale, en charge du Sénégal, de la Mauritanie, de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Cap Vert. En poste depuis depuis juillet 2015, le mandat de L’américaine arrivera à échéance le 30 juin 2019.

Elle est remplacée par Nathan Belete, nommé directeur des opérations pour le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée-Bissau, la Gambie et la République de Cap Vert. Avant cette nomination, il était directeur du pôle agriculture pour l’Asie de l’Est et la Région Pacifique.

Ethiopien d’origine, Nathan Belete a intégré la Banque mondiale en 2000. Spécialiste en agriculture et de développement rural, il a notamment été en poste en Chine et en Inde, avant de devenir chef de secteur du développement durable en Afrique de l’Est, puis responsable sectoriel développement durable en Indonésie.

De 2011 à 2012, l’Ethiopien était basé à Nairobi, au Kenya, en tant que chef de secteur pour le département du développement durable en Érythrée, au Kenya, au Rwanda et en Somalie, ainsi que pour le Centre mondial sur les conflits, la sécurité et le développement. Auparavant, il a travaillé dans les bureaux de la Banque mondiale à New Delhi (2008-2011) et à Pékin (2004-2007), où il était notamment responsable de la gestion des investissements dans l’agriculture et le développement rural.

Avant de rejoindre la Banque mondiale, il a occupé divers postes à Washington et dans toute l’Afrique auprès de World Vision et de l’Unicef. Nathan Belete possède une maîtrise de la faculté d’agriculture et des sciences de la vie de l’université Cornell à New York, où il a été boursier de l’Institute for african development.