« Nous sommes confrontés à un déficit de financement pour atteindre les Objectifs de développement durable en Afrique de plus de 600 milliards de dollars par an », selon Stephen Karingi, directeur de la division de l’intégration régionale et du commerce à la Commission économique pour l’Afrique (CEA) de l’ONU.