Ndeye Ticket Ndiaye Diop

La nomination, dans le nouveau gouvernement du Sénégal, d’une nouvelle ministre de l’Economie numérique et des télécommunications, également porte-parole du gouvernement, a occasionné quelques remous. Le maroquin de l’Economie numérique a en effet été confié par le président Macky Sall à l’ancienne … directrice générale de l’Agence nationale des affaires maritimes depuis 2017, Ndeye Ticket Ndiaye Diop. La nouvelle ministre d’Internet, des TIC, de l’intelligence artificielle ou de la blockhain est en fait ingénieure de technologie halieutique.
Ce qui ne présuppose pas des capacités Ndeye Ticket Ndiaye Diop à conduire le Sénégal dans la révolution digitale, mais qui a suscité de vives critiques. A l’annonce de la composition du gouvernement, « la première chose, en fait, qui a retenu mon attention est de voir quelqu’un qui n’est pas du secteur, nommé à un ministère aussi stratégique que celui de l’économie numérique et je pense que c’est très problématique dans la mesure où l’économie numérique est un secteur assez complexe, y compris même pour des spécialistes parce que les choses vont très très vite avec des changements quasiment tout le temps », a déploré, dans la revue CIO Mag, Mbaye Fall Diallo, enseignant-chercheur à l’université de Lille, en France, et spécialiste de stratégie digitale.
Et ce dernier d’enfoncer le clou : « Si on n’est pas spécialiste du domaine, il est très compliqué de pouvoir mettre en place la stratégie globale, de donner la vision globale qui concerne ce domaine de l’économie numérique qui est, aujourd’hui, je pense, en tous cas, à mon sens, l’un des secteurs les plus stratégiques de nos économies, à l’échelle internationale. » Un candidat malheureux au poste de ministre de l’Economie numérique ? En tout cas, il suivra de très près les décisions Ndeye Ticket Ndiaye Diop à la tête de ce ministère…