« Avec mes cimenteries, je suis présent dans 14 pays en Afrique et malgré le passeport de l’Union Africaine que je possède, j’ai au moins 34 visas différents pour pouvoir circuler sur le continent. Trouvez-vous cela normal, alors qu’on parle d’intégration africaine ? », s’est interrogé le milliardaire Nigérian Aliko Dangoté.