L’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (FAPBEF-UEMOA) s’est désigné un nouveau président, avec l’arrivée, annoncée à ce poste le 21 mars, du Malien Bréhima Amadou Haidara.

La FAPBEF-UEMOA est une structure sous-régionale qui joue un rôle de représentation et d’interface entre ses membres et la Commission de l’UEMOA, les administrations publiques, les autorités monétaires et financières de la BCEAO, la Commission bancaire de l’UMOA.

Bréhima Amadou Haidara était depuis janvier 2017

[restrict]

l’administrateur directeur général de la Banque de développement du Mali, (BDM-SA), élue meilleure banque de l’Afrique de l’Ouest de l’année 2018, lors des cérémonies des African Banker Awards  le mardi 22 mai 2018, lors de l’assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD), à Busan en Corée du Sud.

Le Malien prend à la fois les commandes de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF-Mali) et donc de la Fédération des associations professionnelles des banques et établissements financiers de l’espace (FAPBEF-UEMOA), l’une des plus grandes associations professionnelles de banques et d’établissement financier d’Afrique.

Bréhima Amadou Haidara a passé 14 ans à la direction nationale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), où il a occupé plusieurs postes à responsabilité dont le contrôle des opérations de la BCEAO pour le Mali.

Chargé de mission au ministère de l’Economie et des Finances de son pays, il a notamment été, de 2015 à 2017, administrateur et président du comité d’audit de banques maliennes : groupe BSIC à Tripoli, BCS-SA, BNDA, BDM-SA et BIM.

Bréhima Amadou Haidara possède un diplôme professionnel de l’Audit Interne (DPAI) de l’Institut français de l’audit et du contrôle (IFACI). Il est également titulaire d’un troisième cycle en Audit international et contrôle du Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG) de Dakar en 1998, puis il a obtenu en 1996 le diplôme en audit interne de l’Ecole supérieure d’assurance et de management (ESAM) d’Abidjan, après une maîtrise en économie financière de l’Ecole nationale d’administration (ENA) d’Alger en 1987.

[/restrict]