L’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réorganise et ajuste son organigramme, notamment avec la création de nouveaux postes et de nouvelles divisions, dans la perspective de son nouveau plan stratégique pour les cinq prochaines années et son objectif du « triple milliard » : un milliard de personnes supplémentaires bénéficiant de la couverture sanitaire universelle, un milliard de personnes supplémentaires mieux protégées des urgences sanitaires et un milliard de personnes en meilleure santé et mieux-être.

Dans ce nouveau cadre, le Marocain Jaouad Mahjour est promu

[restrict]

directeur général adjoint chargé de la préparation aux situations d’urgence et de la mise en œuvre du règlement sanitaire international.

Spécialiste en santé publique avec plus de 30 ans d’expérience dans les domaines de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation de programmes de lutte contre les maladies transmissibles, tant au niveau national qu’international, le docteur Jaouad Mahjour était jusque là directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale par intérim ainsi que directeur de la gestion des programmes au sein du Bureau régional de la Méditerranée orientale.

Au cours des 10 dernières années, Jaouad Mahjour a assuré la supervision de la mise en œuvre des capacités requises au titre du Règlement sanitaire international (2005) dans la région de la Méditerranée orientale. Il a également été responsable des programmes de sécurité sanitaire et de lutte contre les flambées épidémiques dans la région.

Avant son arrivée à l’OMS, le docteur Mahjour occupait les fonctions de directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère marocain de la Santé. Il avait alors mis au point avec son équipe des systèmes nationaux et régionaux visant à renforcer la surveillance, les alertes et la riposte concernant les maladies transmissibles.

[/restrict]