Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe.

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a signé, une série d’ordonnances sur la composition de son cabinet, désormais au complet, rendue publique en fin de semaine dernière sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC).

Le cabinet du chef de l’Etat compte plus de 60 conseillers, contre 48 à son prédécesseur Joseph Kabila. Sans surprise, ces nominations récompensent des fidèles du parti de Félix Tshisekedi, l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) et de son directeur de cabinet Vital Kamerhe, le chef de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), son colistier à la présidentielle.

Le Directeur de cabinet, Vital Kamerhe, désigné juste après l’élection présidentielle est secondé par quatre directeurs de cabinet adjoints, dont

[restrict]

Eberande Kolongele, nommé le 26 janvier dernier, en charge des questions politiques, juridiques et administratives. Il sont rejoints depuis le 7 mars par Olivier Mundende Mugabe, chargé des questions sociales et environnementales ainsi que Guetty Tshiaka Panu Panu (infrastructures, ressources minières et hydrocarbures, énergie et technologies de l’information et de la communication) et Guylain Nyembo (économie et reconstruction).

Suivent ensuite des conseillers spéciaux (investissement, lutte contre la pauvreté, coopération et intégration régionale, infrastructures, jeunesse et lutte contre la violence faite à la femme, numérisation, couverture des maladies universelles, environnement et développement durable) et des conseillers principaux (diplomatie, relations avec les institutions, services et organismes publics, économie et finances, agriculture, pèche et élevage, etc) et, autre particularité, des ambassadeurs itinérants et des envoyés spéciaux. Une nouvelle fonction de haut représentant et envoyé spécial du président de la République, confiée à Kitenge Yesu, voit le jour.

Quant à la direction de la communication de la présidence, elle est attribuée à Lydie Omanga. Elle est secondée par Charles Kilosho et Abraham Lwakabwanga, respectivement directeur de communication adjoint et directeur de la presse présidentielle.

[/restrict]