Au nom de l’environnement, l’immunité dont pouvait se prévaloir depuis sa création en 1945 la puissante institution de Bretton Woods est en passe de s’achever. Des acteurs n’hésitent plus à remettre en cause les décisions et les engagements du groupe de la Banque mondiale et de sa filiale dédiée au secteur privé, la Société financière internationale (SFI). Des contestations qui se concrétisent par un recours à l’arbitrage et jusqu’à l’attaque en justice de ces institutions.

En Guinée, plusieurs associations sont montées au front le 20 février 2019 pour saisir Osvaldo Gratacós, le médiateur et le conseiller pour la conformité de la Banque mondiale (Compliance advsior ombudsman, CAO). Au nom de 540 plaignants elles contestent les activités très polluantes de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG) qui datent de 1973, soutenues par un prêt de la Banque mondiale.

La CBG jouit de droits exclusifs sur une concession minière de 579 kilomètres² dans le Nord-Ouest de la Guinée, couvrant une partie des régions de Boké, Télimélé et Gaoual. Le gisement minier est situé à Sangaredi, à environ 370 km au nord de Conakry, la capitale.

« Les habitants de 13 communautés, toutes situées dans la concession de la CBG, sont victimes d’accaparement de terres, de la destruction de leur environnement et de leurs moyens de subsistance, lesquels constituent de graves violations des droits de l’Homme tels que consacrés par les instruments de droit international », justifient les plaignants. « De plus, la proximité des activités minières avec les villages comporte des risques importants pour la sécurité physique des communautés. »

Un projet d’extension financé en grande partie par la SFI

Un projet d’extension de l’activité de la CBG, qui devait porter la production d’environ 15 à 18,5 millions de tonnes par an à partir de la fin 2018, et réalisé grâce à un financement de la SFI, fait craindre le pire aux populations locales. Un projet d’agrandissement qui

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ici :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement

Sélectionner votre mode de paiement