Djamel Ould Abbes.

Le lendemain de la manifestation des jeunes étudiants en Algérie contre un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika et pour un rajeunissement de la classe politique, deux octogénaires ont été nommés vice-présidents du conseil de la nation (le Sénat), le mercredi 27 février.

Le message de la jeunesse algérienne n’a visiblement pas été entendu.

[restrict]

Djamel Ould Abbes, 84 ans, et Salah Goudjil, 88 ans, ont officiellement été désignés aux postes de vice-présidents du Conseil de la nation présidé par Abdelkader Bensalah, 76 ans, régulièrement absent pour des soins à l’étranger.

Salah Goudjil.

Salah Goudjil a le titre de sénateur le plus âgé du conseil de la nation. Tandis que Djamel Ould Abbes, qui était le secrétaire général du FLN depuis octobre 2016, a dû démissionner le 14 novembre dernier pour être remplacé par Mouad Bouchareb, en raison de « soucis de santé qui lui imposent un congé de longue durée ». Le site d’information TSA rappelle que Djamel Ould Abbes avait affirmé à cette époque que sa « santé » et sa « vie » étaient en jeu.

Mais Ould Abbes est un proche d’Abdelaziz Bouteflika et de sa famille depuis les années 1960 et à ce titre c’est un ardent défenseur pour un cinquième mandat de l’actuel président de l’Algérie.

[/restrict]