La Fondation Bill et Melinda Gates, du nom de l’ancien P-DG de Microsoft et de son épouse, a annoncé la nomination, le 21 février 2019, d’un nouveau directeur Afrique, avec l’arrivée de Cheikh Oumar Seydi à ce poste. Le Sénégalais aura en charge la conduite des programmes de développement de la Fondation sur le continent.

Jusque là, Cheick Oumar Seydi était le directeur régional pour l’Afrique subsaharienne à la Société financière internationale (SFI), la filiale de la Banque mondiale destinée à financer le secteur privé.

« Oumar possède une vaste expérience de travail à travers l’Afrique, pour avoir dirigé des équipes très performantes pendant une période de forte croissance avec des partenariats d’envergure dans les secteurs public et privé. Il jouera un rôle central dans le travail de la Fondation sur le deuxième plus grand continent du monde », a assuré Chris Elias, président de la direction du Programme de développement mondial à la fondation.

L’ancien directeur régional de la SFI aura deux pays cibles, l’Éthiopie et le Nigeria, les deux pays africains les plus peuplés. Cheikh Oumar Seydi devra en priorité d’y développer l’action de la fondation dans les soins de santé, l’élimination de la pauvreté et faciliter la croissance économique.

Le Sénégalais a fait l’essentiel de sa carrière à la SFI, où il est entré en 1997 comme responsable des investissements, avant d’être promu directeur pour l’Afrique orientale et australe et directeur des ressources humaines, avec une couverture mondiale.

Cheikh Oumar Seydi a également passé cinq ans à l’Agence des États-unis pour le développement international (USAID) et a commencé sa carrière en travaillant pour diverses banques privées et sociétés d’audit commercial au Sénégal et en Belgique.

Le Sénégalais est titulaire d’un MBA de la Harvard Business School.

En pleine phase de renforcement de sa présence en Afrique, la fondation a doublé son personnel au cours des deux dernières années.