Le vice-président ghanéen de l’UA.

Le coup était prémédité. Le 7 février 2019, à la veille du sommet de l’Union africaine (UA), qui s’est tenu du 10 au 11 février était sur le point de s’ouvrir à Addis-Abeba, l’hebdomadaire sud-africain Mail and Guardian publiait une lettre au vitriol du vice-président de la Commission de l’Union africaine, le Ghanéen Thomas Kwesi-Quartey, adressée au président de son pays, Nana Akufo-Addo.

Dans ce courrier, Thomas Kwesi-Quartey tire à boulets sur la gestion

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ici :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement

Sélectionner votre mode de paiement