Deux semaines après la nomination du nouveau gouvernement avec l’arrivée de Moumina Chériff Sy à la Défense et du colonel Compaoré Ousséni à la Sécurité, le chef d’Etat du Burkina Faso a poursuivi le grand remaniement au sein de l’armée du pays.

Parmi les nombreuses nominations à la tête de l’armée burkinabè opérées le 7 fevrier 2019, celle du nouveau chef d’Etat-major de l’armée de terre,

[restrict]

le colonel Giles Bationo (photo), se distingue particulièrement. Il remplace le colonel-major Traoré Léon, nommé à ce poste en avril 2017.

Ce n’est pas un hasard si ce dernier était depuis le 29 août 2017 le commandant de la première région militaire du Burkina, qui comprend le Centre-Nord, le Nord et le Sahel, les trois régions les plus touchées par les attaques terroristes au cours de ces deux dernières années.

Spécialiste dans la lutte anti-terroriste, le colonel Giles Bationo illustre cette volonté de riposte de l’Etat et de l’armée face à la menace djihadiste et qui s’est déjà concrétisée la semaine dernière par l’élimination de près de 200 terroristes, selon l’état-major général des armées.

Lors de sa nomination à la tête de la première région militaire, en août 2017, le colonel Giles Bationo avait fait part de sa détermination totale dans la lutte anti-terroriste qui ne se résume pas, selon lui, à la seule action des militaires. « C’est une approche intégrée, globale, nous comptons sur les familles, les leaders religieux, la société civile pour éduquer la population afin de la faire comprendre que le discours mené par les salafistes n’est pas le bon », avait alors expliqué le colonel Gilles Bationo.

Le nouveau chef d’Etat-major de l’armée de terre est un ancien commandant du groupement des unités spéciales (1996-1999), chef de corps du Régiment d’infanterie commando (RPC) puis du 25ème RPC, instructeur commando et des techniques d’interventions anti-terroristes apprises notamment en Allemagne (Centre européen d’études en sécurité, centre Georges C. Marshall à Garmisch), aux Etats-Unis (Floride) et en France (GIGN).

[/restrict]