Deux semaines après la nomination du nouveau gouvernement avec l’arrivée de Moumina Chériff Sy à la Défense et du colonel Compaoré Ousséni à la Sécurité, le chef d’Etat du Burkina Faso a poursuivi le grand remaniement au sein de l’armée du pays.

Parmi les nombreuses nominations à la tête de l’armée burkinabè opérées le 7 fevrier 2019, celle du nouveau chef d’Etat-major de l’armée de terre,

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ici :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement

Sélectionner votre mode de paiement