Une femme a été élue pour les cinq prochaines années présidente de l’Assemblée Nationale togolaise. Une première depuis l’indépendance du pays en 1960. Ce privilège revient au premier questeur de l’ancien bureau de l’Assemblée nationale, Yawa Tsegan Djigbodi, 47 ans. Elle a été élue députée élue lors des élections législatives du 20 décembre dernier, dans la circonscription électorale de Kloto-Kpelé, à la frontière sud-ouest avec le Ghana.

Inspectrice des impôts de profession, la députée Unir (le parti au pouvoir), dont elle est la trésorière générale, succède au perchoir à Dama Dramani, qui est du même parti. Par le passé, elle a été directrice de cabinet au Ministère des transports.

Yawa Tsegan Djigbodi était la seule candidate en lice pour prendre la présidence de l’Assemblée nationale du Togo, la principale coalition de l’opposition ayant boycotté les élections législatives de novembre 2018 après avoir dénoncé des « irrégularités » dans leur préparation.

Yawa Tsegan Djigbodi sera accompagnée au bureau de l’Assemblée par trois autres femmes sur les dix membres.