Hichem Besbes, remercié six mois avant la fin de son mandat.

C’est dans des grincements de dents que Hichem Besbes a cédé son fauteuil de président de l’Instance nationale des télécommunications (INT) pour être remplacé par un retraité, Lassad Hamzaoui, a indiqué un communiqué sur le site du ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique.

Lassad Hamzaoui a été par le passé un membre du collège de l’INT, avant d’être recruté par Tunisie Telecom en tant que directeur exécutif de la régulation. Le gouvernement le sort donc de sa retraite pour reprendre du service à la tête de l’INT.

Un remplacement décidé par le ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, validé par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, n’a pas été du goût de Hichem Besbes, remercié six mois avant la fin de son mandat.

Sur sa page Facebook, Hichem Besbes s’est étonné que le conseil des ministres du 3 octobre 2018, qui annonce la nomination de Lassaâd Hamzaoui à la tête de l’INT, ait été précédé, la veille, d’un communiqué du ministère dirigé par Anouar Maarouf, annonçant déjà cette même nomination.