« La population de l’Afrique va être multipliée par deux d’ici à 2050. Elle passera alors de 1 à 2 milliards d’habitants. Cela veut dire aussi qu’il nous faudra trouver un emploi pour 400 millions de jeunes africains d’ici 2030. Gérer cette jeunesse, c’est réinventer les politiques publiques. » C’est ce défi qui a notamment motivé Ibrahim Assane Mayaki, qui dirige depuis 2009 l’Agence de développement de l’Union africaine (Nepad), pour écrire un ouvrage qui vient d’être publié aux éditions Armand Colin : « L’Afrique à l’heure des choix. Manifeste pour des solutions panafricaines. »

« L’une des clés est de dépasser une vision sectorielle (énergie, agriculture, éducation, santé, etc) pour une vision multi-sectorielles, explique-t-il. Et il faut aussi passer d’une vision nationale pour adopter des solutions régionales. »

Parmi les solutions originales que préconise Ibrahim Assane Mayaki, on trouve le concept de co-production des politiques publiques. « Cette co-production est de plus en plus importante, elle permet d’inscrire les politiques publiques dans la durée et de poser les conditions de redevabilité de l’ensemble des acteurs. C’est une piste dans laquelle on doit s’engager. »

« Aujourd’hui, on ne peut plus définir une politique uniquement dans un bureau de ministère. Dans l’agriculture, par exemple, les exploitants agricoles s’associent depuis quinze ans en organisation de producteurs pour défendre leurs intérêts. Le ministère de l’Agriculture ne peut plus définir seul la politique agricole d’un pays, il doit prendre l’avis des organisations agricoles », explique le patorn du Nepad.

Dans son ouvrage (p 95), Ibrahim Assane Mayaki précise : « il s’agit de créer des espaces au sein desquels les populations sont informées, consultées et impliquées dans la sélection et la réalisation des principaux chantiers censés – c’est le but, après tout, de la démocratie – assurer et promouvoir leur bien être. »

Avec son ouvrage « L’Afrique à l’heure des choix. Manifeste pour des solutions panafricaines », Ibrahim Assane Mayaki veut donner ses clés pour permettre aux futurs dirigeants de bâtir une unité panafricaine et renforcer les institutions.

« L’Afrique à l’heure des choix. Manifeste pour des solutions panafricaines »

Armand Colin

Prix: 18.90 €

EAN : 9782200622398

Pages : 160