Le ministre de l’Education du Mali, Housseini Amion Guindo.

Stupéfaction à Bamako. A l’issue d’un bilan à mi-parcours d’un programme de recensement et de contrôle sur l’ensemble du territoire national, en vue de l’intégration des écoles communautaires et du recrutement de leurs personnels dans la fonction publique des collectivités, le ministre de l’Education, Housseini Amion Guindo, s’est dit

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ici :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement

Sélectionner votre mode de paiement