Catégorie : Afrique centrale Nominations

Banque mondiale : un directeur MENA

A partir du 1er juillet prochain, la Banque mondiale (BM), comptera un nouveau vice-président, chargé de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). LE poste est confié à un diplomate Tunisien entré à la Banque mondiale en 1996. Lire la suite

Le président du Parlement africain reconduit

Le Camerounais Roger Nkodo Dang, président sortant et candidat à sa propre succession à la tête du Parlement africain a été élu dès le premier tour pour un mandat de trois ans à la tête de l’institution parlementaire de l’Union africaine. Lire la suite

Une proche de Chantal Biya à la présidence

Pour la première fois sous la présidence de Paul Biya, une femme accède à un poste de chargée de mission au cabinet civil du palais présidentiel, avec la nomination de Habissou Bidoung, jusque là secrétaire générale de la Fondation de Chantal Biya. Lire la suite

Le Gabon change d’inspecteur général de la police

Le ministre de l'Intérieur a tracé la feuille de route du nouvel inspecteur général des Forces de police nationale et de ses services : « redorer et restaurer l’image écornée de notre Police, faire en sorte que les forces de police soient exemplaires et vertueuses." Lire la suite

Congo B. : l’économie numérique a son directeur

Le département du développement de l’économie numérique du ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Économie numérique est né le 21 mars 2018 par décret. Son directeur général, spécialiste du cyberespace africain, a été nommé. Lire la suite

Angola : le chef d’état major des Armées remplacé

Des dizaines de hauts fonctionnaires ou des patrons d'entreprises publiques ont été remerciés par le nouveau chef de l'Etat angolais, João Lourenço, c'est au tour du chef d'état-major général de l'armée, impliqué dans une affaire de corruption de 50 milliards de dollars. Lire la suite

RD Congo : un dircab à la Primature

Pour remplacer son directeur de cabinet Michel Nsomue, parti avec fracas de la Primature de RD Congo une quinzaine de jours plus tôt, le Premier ministre Bruno Tshibala a attendu le lendemain de son retour de France pour lui trouver un successeur. Lire la suite

Un nouveau bâtonnier à Libreville

Une page se tourne. Elu depuis 2007, Akumbu M’Oluna, l'invincible bâtonnier du Barreau de l’ordre des avocats du Gabon, qui briguait un sixième mandat, a fini par mordre la poussière. L'avocat vainqueur avait été, lui, battu en 2012. Lire la suite

Repêchée pour représenter l’UA à l’ONU

Nommée observatrice permanente de l'Union africaine auprès des Nations unies, la rivale la plus sérieuse pour empêcher, en janvier dernier, l'Algérien Smaïl Chergui d'être réélu comme commissaire à la Paix et à la Sécurité de l'UA décroche un lot de consolation. Lire la suite
Loading

La Phrase de la semaine

  • « Nous devons accepter que nous avons un problème de transparence puis commencer à le résoudre. Nous devons nous attaquer à la corruption, bloquer les fuites de capitaux et créer des opportunités de créer de nouveaux emplois », a assuré, lors de l'AG de la BAD en Corée du Sud, l’émir de Kano, Sanussi II Lamido, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria.

L’interview

  • L’e-gouvernance : outil de lutte contre la corruption
    Emmanuel Okamba, maître de conférences HDR en sciences de gestion à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, a publié une tribune libre, parue dans Les Dépêches de Brazzaville, le 3 mai 2018, intitulée « L’e-gouvernance : outil de lutte contre la corruption. » Exemples à l'appui, Emmanuel Okamba démontre que « l’e-gouvernance est un puissant levier pour réduire la fraude et la corruption, lorsque l’éthique ne régule plus efficacement l’administration. »

Industrie : l’Agence qualité de la Cedeao

DOCUMENTS

  • Harmonisation du marché de l’électricité
    Le 17 mai 2018, l'Union africaine a publié « le premier rapport intérimaire du président de la Commission sur l'harmonisation du cadre réglementaire du marché de l'électricité en Afrique. » La Stratégie d'harmonisation des cadres réglementaires du marché de l'électricité en Afrique "vise à mettre en place un marché de l'électricité pleinement intégré, compétitif et harmonisé." La mise en œuvre des programmes de réglementation de l'énergie devrait débuter à partir de mai 2018.