Année : 2018

L’Office togolais des recettes (OTR) au crible

Adoyi Esso-Wavana Ahmed, commissaire des impôts à l'Office togolais des recettes (OTR), né de la fusion des impôts et des douanes en 2014, a accordé un entretien à Togo First. Quel bilan après quatre ans ? L'institution aura permis d'accroître les recettes fiscales togolaises qui peinaient à franchir la barre des 400 milliards de F CFA (610 millions d'euros) en 2013 contre 563,2 milliards de F CFA en 2016 (858,6 millions d'euros). Dans cet entretien, le dirigeant établit un tour d’horizon des actions entreprises par l'office ainsi que ses prochains chantiers.

Lire la suite

La Phrase de la semaine

  • « Nous devons accepter que nous avons un problème de transparence puis commencer à le résoudre. Nous devons nous attaquer à la corruption, bloquer les fuites de capitaux et créer des opportunités de créer de nouveaux emplois », a assuré, lors de l'AG de la BAD en Corée du Sud, l’émir de Kano, Sanussi II Lamido, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria.

L’interview

  • L’e-gouvernance : outil de lutte contre la corruption
    Emmanuel Okamba, maître de conférences HDR en sciences de gestion à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, a publié une tribune libre, parue dans Les Dépêches de Brazzaville, le 3 mai 2018, intitulée « L’e-gouvernance : outil de lutte contre la corruption. » Exemples à l'appui, Emmanuel Okamba démontre que « l’e-gouvernance est un puissant levier pour réduire la fraude et la corruption, lorsque l’éthique ne régule plus efficacement l’administration. »

Industrie : l’Agence qualité de la Cedeao

DOCUMENTS

  • Harmonisation du marché de l’électricité
    Le 17 mai 2018, l'Union africaine a publié « le premier rapport intérimaire du président de la Commission sur l'harmonisation du cadre réglementaire du marché de l'électricité en Afrique. » La Stratégie d'harmonisation des cadres réglementaires du marché de l'électricité en Afrique "vise à mettre en place un marché de l'électricité pleinement intégré, compétitif et harmonisé." La mise en œuvre des programmes de réglementation de l'énergie devrait débuter à partir de mai 2018.