L’inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’Doli, un proche du Premier ministre.

En Côte d’Ivoire, l’Inspection générale de l’Etat (IGE) a dressé un réquisitoire sévère contre l’administration du pays, dans ses rapports d’activités 2016 et 2017, remis au chef de l’Etat Alassane Ouattara, le 1er juin 2018.

Dans sa présentation, l’inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’Doli, a précisé que

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ou demander un abonnement d'essai gratuit ci-dessous :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement