conférence de presse de la plateforme syndicale des fonctionnaires le 26 mai.

Les dés sont jetés. Une nouvelle fois. « La grève reprend de plus belle et de manière illimitée » dans la fonction publique tchadienne, déclarait samedi dernier Michel Barka, le porte-parole de la plateforme syndicale du Tchad, à l’issue d’une assemblée générale tenue à N’Djamena.

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ou demander un abonnement d'essai gratuit ci-dessous :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement