Le 14 mai 2018, à Rabat, en présence du chef du gouvernement du Maroc, Saad Eddine El Othmani, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a présenté le second volume de « l’Examen multidimensionnel du Maroc. » Un rapport qui souligne l’ambition du Maroc « de rejoindre le rang des économies émergentes et s’est engagé dans un programme de transformation profonde depuis la fin des années 90. » Mais « pour assurer une croissance forte, pérenne et inclusive, le pays aura besoin de poursuivre des réformes ambitieuses », souligne d’emblée le rapport.

Le royaume, note le rapport, devra engager « trois axes de réformes essentiels :

Si vous êtes abonné à la Newsletter Defacto, connectez-vous avec vos identifiants pour lire la suite de ce contenu :

Sinon, Vous pouvez vous abonner ou demander un abonnement d'essai gratuit ci-dessous :

Enregistrement nouveau compte

Choisissez votre niveau d’abonnement