Le suspens est tombé après plusieurs mois d’incertitudes et de nombreuses spéculations sur l’identité du futur vérificateur général de la République du Mali.

La décision est tombée par un décret présidentiel annoncé lors du dernier conseil des ministres : la fonction de vérificateur général revient à Samba Alhamdou Baby (photo), un administrateur civil doté d’une solide expérience du fonctionnement de l’Etat, qui était depuis 2014 le secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire. Il remplace à ce poste Amadou Ousmane Touré.

De 2013 à 2014, Samba Alhamdou Baby était le chef du département des Investigations au contrôle général des services publics et il en avait été, entre 2000 et 2013, contrôleur des services publics.

Au cours de sa carrière, il a été, de 1994 à 2000, conseiller technique au secrétariat général du gouvernement et chargé de mission de 1993 à 1994 au cabinet du ministre de la Sécurité intérieure.

Juriste de formation, Samba Alhamdou Baby détient un diplôme d’études approfondies (DEA) en droit de l’université d’Etat du Kouban ( Ex URSS) obtenu en 1989 et d’un doctorat d’Etat en droit de l’Académie des sciences juridiques de l’Ukraine (1992). Autant dire que Samba Alhamdou Baby parle Russe, mais également Français, Anglais, Sonrai et Bambara.