Totalisant déjà neuf années à des postes de secrétaire général dans différents ministères, Jonas Lola Mvou a été nommé, le 26 janvier, secrétaire général du Conseil des ministres du Gabon. Il cumule cette fonction avec celle de conseiller spécial chargé de mission du président de la République.

Filant sur ses 60 ans, Jonas Lola Mvou est un homme discret qui connaît par la force des choses les rouges de l’administration gabonaise. Il a ainsi été à deux reprises secrétaire général du ministère des Transports et de la Logistique, puis secrétaire général adjoint du ministère des Infrastructures, des Travaux publics, de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat, de l’Urbanisme, du Logement et de la Promotion des Investissements.

En 2014, son nom a été évoqué dans un scandale qui aurait pu lui coûter sa carrière, alors qu’il était secrétaire général du ministère des Transports et de la Logistique. En 2014, le conseil des ministres avait décidé d’interdire l’importation et la réception dans le pays de véhicules de plus de trois ans. Mais quelques mois plus tard, des dérogations avaient été accordées par les services du ministère des Transports et de la Logistique. Des dérogations annulées par la suite par le Conseil des ministres qui décida également de relever de leurs fonctions des responsables de la direction générale des Transports terrestres. Jonas Lola Mvou échappa de peu aux sanctions.

Désormais, il est le sixième secrétaire général du Conseil des ministres depuis 25 ans.