Le nouveau chef de la mission de la République de Côte d’Ivoire près l’Union Européenne, l’ambassadeur Abou Dosso, en présence du président du Conseil européen, Donald Tusk, le 19 janvier 2018.

Près de dix mois d’attente. C’est le temps qu’il a fallu au nouveau chef de la mission de la République de Côte d’Ivoire près l’Union Européenne, l’ambassadeur Abou Dosso, entre le moment de sa nomination, en avril 2017, et la présentation de ses lettres de créances au  président du Conseil européen, Donald Tusk, le 19 janvier 2018.

Jusque là, Abou Dosso occupait la fonction de coordonnateur national de la cellule de coopération Côte d’Ivoire / Union Européenne. Et en tant que représentant de la Côte d’Ivoire auprès de l’Union européenne, avec rang d’ambassadeur, il devra décharger l’ambassadeur actuel Jean Vincent Zinsou, qui cumulait ce poste avec celui d’ambassadeur auprès la Belgique. Si Jean Vincent Zinsou demeure en poste à Bruxelles, il ne traitera donc plus que des relations bilatérales entre la Côte d’Ivoire et la Belgique.

Abou Dosso est le frère cadet de l’ancien ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, Moussa Dosso. Ministre sans interruption de 2003 à 2017 (Artisanat, Commerce, Enseignement technique, Industrie,etc), ce dernier est depuis mai 2017, le nouvel administrateur de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de la Guinée équatoriale auprès de la BAD.