Enfants soldats au Soudan.

Un rapport des Nations unies rendu public le 6 octobre 2017 indique que plus de 15 500 enfants dans le monde ont été victimes de violations généralisées dans un contexte de conflits. Ces enfants ont été exposé à des « niveaux choquants » de violations tels que des tueries et des mutilations, des recrutements et utilisations à des fins armées et le déni d’accès humanitaire. Toujours selon ce document, des enfants de pays tels que l’Afghanistan, la République démocratique du Congo, l’Iraq, la Somalie, le Soudan du Sud, la Syrie et le Yémen ont subi un niveau inacceptable de violations de la part des parties au conflit. Sur les 20 pays passés en revue dans le rapport, au moins 4 000 violations vérifiées ont été commises par des forces gouvernementales et plus de 11 500 par des groupes armés non étatiques.

Le document : https://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=40323