A partir du mois d’octobre 2017, des étudiants et des fonctionnaires de l’administration congolaise débuteront les cours d’un nouveau programme, une première en Afrique centrale, de maîtrise en administration publique. Une formation diplômante en français qui délivrera à ses titulaires le titre de maître en administration publique (M.A.P.).

Le programme du MAP a été élaboré par l’Ecole nationale d’administration publique du Canada (ENAP). Les cours seront assurés dans les locaux de l’Institut pour la formation aux métiers de la Ville (IFMV), en partenariat avec l’université internationale de Brazzaville (UIB), à Brazzaville.

Une trentaine d’étudiants et de fonctionnaires suivront ce programme de master. D’une durée de 27 mois, il est ouvert à des étudiants titulaires d’une licence en sciences juridiques, en sciences sociales, sciences de gestion et économiques ainsi qu’aux hauts-cadres ayant déjà une solide expérience de la gestion publique. Des étudiants originaires des pays de la CEMAC et d’Afrique centrale ont également été admis à suivre ce master.

Il s’agit du premier programme délocalisé de l’ENAP à se tenir en Afrique centrale, alors que la prestigieuse école canadienne est déjà présente en Afrique de l’Ouest, au Bénin et au Mali.