À l’issue d’un scrutin à trois tours, le professeur Victor Harison, directeur général de l’Institut national des sciences comptables et de l’administration des entreprises (INSCAE), a été élu au poste de « commissaire aux affaires économiques », de l’Union africaine (UA).
« Il s’agit du premier ressortissant malgache à occuper un poste électif au sein de l’organe exécutif de cette institution panafricaine, depuis la création de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), en 1963 », se félicite Béatrice Atallah, ministre des Affaires étrangères malgache.
Élu à la tête de ce dernier pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois, le professeur Harison devrait s’attacher à concrétiser son idée d’un « panafricanisme économique pour l’émergence de l’Afrique ». Un projet qui passe par la promotion de l’intégration économique du continent, les affaires monétaires, le développement du secteur privé, l’investissement et la mobilisation des ressources, rapporte la communication du ministère des Affaires étrangères.