Pour célébrer la journée africaine de la fonction publique, 23 juin 2017, les Nations-unies avaient adopté le thème : « Le futur, c’est maintenant : Accélérer l’innovation dans le service public pour réaliser l’Agenda 2030 ». De son côté, la Côte d’Ivoire d’est distinguée en déclinant cet événement sous le thème particulier : « Enraciner la culture de prestation de services centrée sur le citoyen : Partenariat avec la jeunesse pour la transformation de l’Afrique ».

Dans sa déclaration, le ministre ivoirien de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’administration, Abinan Kouakou Pascal, a indiqué ces différents thèmes sont un « exhortation à renforcer l’orientation de l’action publique, vers la satisfaction du citoyen. » Il a par ailleurs évoqué les différentes réformes entreprises en Côte d’Ivoire pour la modernisation de la l’administration.

« La modernisation de l’Etat, a-t-il poursuivi, longtemps réclamée et attendue par nos concitoyens, commence à prendre forme. En effet, le département ministériel dont j’ai la charge, en liaison avec le Ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, a initié un projet dénommé « e-démarches administratives ». Dans ce cadre, deux cents procédures ou démarches concernant des services rendus par l’administration aux citoyens, ont été identifiées selon des critères bien définis. Un site web a été créé depuis 2014 et permet à l’usager d’avoir des informations relatives aux démarches à mener pour l’obtention des documents administratifs dont il a besoin. »

Et le ministre de conclure : « comme on le voit, le Gouvernement est résolument engagé dans des réformes structurelles afin de faire de notre Administration, une administration ouverte, pleinement engagée dans la culture de la redevabilité, de l’imputabilité et de l’obligation de résultats, pour la satisfaction du citoyen. »