Les services publics africains dopés par la blockchain

La suite de ce contenu est réservés à nos abonnés. Vous pouvez vous abonner à notre Lettre hebdomadaire, ou vous connecter avec vos identifiants :

Objectif zéro carbone pour neuf villes africaines

Une dizaine de grandes villes africaines, dont Dakar, s'engagent à réduire leurs émissions polluantes pour atteindre l'objectif « zéro carbone » d'ici à 2050 et se conformer à l'accord de Paris de limiter le réchauffement climatique à « 2 degrés Celsius. » En savoir plus...

Nominations

L’université Gaston Berger de Saint-Louis change de recteur

Le recteur de l'université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis (Sénégal), Baydallaye Kane, a été limogé après le décès d'un étudiant tué par les forces de l'ordre lors d'une manifestation étudiante pour dénoncer les retards dans le paiement des bourses étudiantes.

L’EFA ivoirienne de Zambakro tient son commandant

L’Ecole des forces armées (EFA) de Zambakro (Yamoussoukro), en Côte d'Ivoire, qui a formé 2 230 officiers, a son nouveau commandant pour succéder au colonel Jean-Hubert Ouassénan qui était aux commandes de l'école depuis le 2 février 2017.

Banque mondiale : un directeur MENA

A partir du 1er juillet prochain, la Banque mondiale (BM), comptera un nouveau vice-président, chargé de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). LE poste est confié à un diplomate Tunisien entré à la Banque mondiale en 1996.

La BAD étoffe son groupe consultatif sur la jeunesse

Destiné à fournir des idées et des solutions innovantes pour créer des emplois pour la jeunesse africaine, le groupe consultatif présidentiel sur la jeunesse de la Banque africaine de développement, s'étoffe d'une dixième personnalité.

Le président du Parlement africain reconduit

Le Camerounais Roger Nkodo Dang, président sortant et candidat à sa propre succession à la tête du Parlement africain a été élu dès le premier tour pour un mandat de trois ans à la tête de l’institution parlementaire de l’Union africaine.

Une proche de Chantal Biya à la présidence

Pour la première fois sous la présidence de Paul Biya, une femme accède à un poste de chargée de mission au cabinet civil du palais présidentiel, avec la nomination de Habissou Bidoung, jusque là secrétaire générale de la Fondation de Chantal Biya.

Le Gabon change d’inspecteur général de la police

Le ministre de l'Intérieur a tracé la feuille de route du nouvel inspecteur général des Forces de police nationale et de ses services : « redorer et restaurer l’image écornée de notre Police, faire en sorte que les forces de police soient exemplaires et vertueuses."

La Haute autorité ivoirienne pour la bonne gouvernance s’étoffe

Nommé en janvier, le président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG), dont l’objectif est de promouvoir la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption en Côte d'Ivoire, N’golo Fatogoma Coulibaly, bénéficie d'un double renfort.

La Phrase de la semaine

  • « Nous devons accepter que nous avons un problème de transparence puis commencer à le résoudre. Nous devons nous attaquer à la corruption, bloquer les fuites de capitaux et créer des opportunités de créer de nouveaux emplois », a assuré, lors de l'AG de la BAD en Corée du Sud, l’émir de Kano, Sanussi II Lamido, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria.

L’interview

  • L’e-gouvernance : outil de lutte contre la corruption
    Emmanuel Okamba, maître de conférences HDR en sciences de gestion à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, a publié une tribune libre, parue dans Les Dépêches de Brazzaville, le 3 mai 2018, intitulée « L’e-gouvernance : outil de lutte contre la corruption. » Exemples à l'appui, Emmanuel Okamba démontre que « l’e-gouvernance est un puissant levier pour réduire la fraude et la corruption, lorsque l’éthique ne régule plus efficacement l’administration. »

Industrie : l’Agence qualité de la Cedeao

DOCUMENTS

  • Harmonisation du marché de l’électricité
    Le 17 mai 2018, l'Union africaine a publié « le premier rapport intérimaire du président de la Commission sur l'harmonisation du cadre réglementaire du marché de l'électricité en Afrique. » La Stratégie d'harmonisation des cadres réglementaires du marché de l'électricité en Afrique "vise à mettre en place un marché de l'électricité pleinement intégré, compétitif et harmonisé." La mise en œuvre des programmes de réglementation de l'énergie devrait débuter à partir de mai 2018.